Gencives

Qu’est ce qu’une greffe osseuse dentaire ? On vous explique tout

La greffe osseuse dentaire est une opération chirurgicale souvent réalisée quelques mois avant une pose d’implant. Ce type d’opération a pour but d’augmenter l’épaisseur osseuse d’une zone buccale spécifique. Nous faisons le point avec vous sur la greffe osseuse dentaire, son principe, ses risques et son tarif.

Définition d’une greffe osseuse

Lorsque l’épaisseur osseuse n’est pas suffisante pour mettre en place un implant dentaire, il est nécessaire de faire une greffe osseuse. Pour ce faire, le praticien déposera un greffon à l’endroit où se situera l’implant. Dans un premier temps le greffon sera tenu immobile avec des vis appelées vis d’ostéosynthèse. Il  faudra par la suite attendre que l’os se renouvelle pour obtenir un volume suffisant pour pouvoir déposer l’implant. Cela peut prendre plusieurs mois. Généralement, la greffe osseuse à lieu dans la cavité dû à l’extraction d’une dent.

Greffe osseuse dentaire

Les types de greffe osseuse dentaire

Il existe plusieurs types de greffons pouvant être implantés lors d’une greffe osseuse dentaire :

  • Os autogène: Ce greffon provient du patient.  Le chirurgien dentaire devra réaliser une double chirurgie en préparant deux sites : Le site donneur et le site receveur.
  • Os allogène: Ce greffon provient d’un donneur  humain. La source est cadavérique mais  la procédure est très contrôlé par les autorités sanitaires pour éviter toutes contaminations pathologiques.
  • Os xénogène: Cette fois-ci l’os greffé provient d’un animal. La famille préférée pour ce type de greffe est les bovidés. Néanmoins, ce type de greffe est de plus en plus rare, les praticiens préférant l’usage de greffes allogènes.
  • Matériel synthétique: Dans ce type de greffe, la matière utilisée est un matériau synthétique. Néanmoins, ce type de greffe est encore en période de test et tout les pays n’ont pas encore accrédité ce type de matériau pour la réalisation de greffe osseuse dentaire.

Quand a-t-on recours à une greffe osseuse dentaire ?

La greffe osseuse dentaire est donc une pratique souvent utilisée en amont d’une pose d’implant dentaire. Pour ce faire, il est important de réaliser la greffe entre 3 à 6 mois avant l’opération d’implantation.  La greffe peut également se faire après extraction d’une dent ou même dans certains cas pendant la pose de l’implant. C’est pendant la première consultation que vos spécialiste évaluera la nécessité ou non de réaliser une greffe osseuse dentaire. Des examens complémentaires devront ensuite être réalisés avec une radiographie 3D pour évaluer la quantité exacte qui sera nécessaire de greffer.

Durée de convalescence après une greffe osseuse

La durée de la convalescence pour une greffe osseuse dentaire varie énormément entre chaque individu et suivant l’opération subie. Il est difficile de donner un temps exact mais généralement cela prend plusieurs mois.

Temps de cicatrisation de la greffe osseuse

Tout comme pour la durée de convalescence, le temps de cicatrisation de la greffe osseuse dentaire varie énormément suivant l’individu, la complexité et la localisation de l’opération. En moyenne, la cicatrisation prend entre 2 et 4 mois mais cela dépends énormément et il est difficile de donner un temps précis.

Opération avant implant dentaire

La greffe osseuse cause-t-elle de la douleur?

L’intervention chirurgicale réalisé pour la greffe osseuse peut en effet générer une douleur post opératoire et de l’inconfort. L’intensité de la douleur varie énormément entre chaque individu et suivant la taille et la localisation de la greffe. Le pic de douleur aura lieu environ 6h après l’opération et s’atténuera dans le temps (environ 7 jours). Cela est dû à la diminution de l’effet des sédatifs utilisés lors de la procédure chirurgicale.

Il est vivement conseillé de prendre des analgésiques avant la sensation de douleur. Cela permettra ainsi de prévenir la gêne occasionnée et réduire la sensation de douleur. Si vous prenez un médicament contre la douleur trop tard celui-ci n’aura qu’un effet très faible. Le choix de l’analgésique doit se faire avec votre praticien qui vous conseillera le type de médicament adapté pour votre cas et ainsi éviter des effets secondaires non désirables.

Les risques liés à la greffe osseuse dentaire

La greffe osseuse dentaire peut comporter certains risques que nous vous énumérons ci-contre :

Pendant l’opération

  • La perforation ou la déchirure de la membrane sinusienne : L’intégrité de la membrane sinusienne est mise à mal lors de la procédure de décollement de celle-ci. Ce risque varie fortement en fonction des compétences du chirurgien et fluctue entre 11% et 56% des opérations de greffe osseuse dentaire. Ce désagrément se répare au plus vite pour éviter une infection bactériologique. Pour ce faire, votre praticien installera une membrane ou une suture résorbable sur la plaie. Si la cavité est trop dense et importante, il faudra faire appel à un chirurgien ORL et des antibiotiques seront également prescrits.
  • Lésion du nerf alvéolaire supéro-postérieur : Pendant une greffe osseuse dentaire, le nerf alvéolaire supéro-postérieur peut se léser. Celui-ci se situe entre la membrane et le mur latéral du sinus. Néanmoins, cette lésion n’a pas de conséquence grave sur la santé du patient.

 Complication à court terme

  • La migration de la greffe dans le sinus : Dans les semaines suivant l’opération, il est possible que le greffon se déplace et migre vers le haut du sinus. Ce type de désagrément est souvent dû à des éternuements. Ce type de complication est assez aléatoire. Souvent, votre praticien vous recommande d’éviter au maximum les lieux pouvant causer des allergies et certains polluants connus pour causer des éternuements. Votre chirurgien dentiste devra cependant vous informer de cette complication bien avant votre intervention.  
  • Ouverture de la plaie : Assez rare, l’ouverture de la plaie apparaît lorsque les sutures du greffon sont mal réalisées. Cette complication engendrera la perte de votre greffe. Il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire suite à cela et seulement attendre pour renouveler l’opération.  Le personnel soignant vous conseillera cependant de ne pas porter votre prothèse provisoire et de faire extrêmement attention à votre alimentation pendant au moins les 2 premières semaines suivant la complication.
  • Infection du sinus : Contrairement à l’ouverture de la plaie, l’infection du sinus est une complication très fréquente. Cette infection peut engendrer une perte de fonction du nerf crânien, de nombreuses douleurs, une enflure anormale, l’apparition d’une masse sur le palais et dans les narines et une anesthésie ou hypoesthésie suivant les cas. Pour traiter la gêne occasionnée, votre chirurgien dentaire devra réaliser des examens complémentaires et vous prescrira des antibiotiques pour lutter contre cette infection bactériologique.

Complication à long terme

  • Apparition d’un kyste épithélial du sinus : La complication à long terme la plus connue suite à une greffe osseuse dentaire est la formation d’un kyste épithélial au niveau du sinus. Celui-ci peut apparaître dans un lapse de temps très variable selon les patient. En effet, vous pouvez être sujet à cette complication 6 mois après l’opération tout comme 50 ans après l’intervention ou même jamais. Il n’est donc pas possible de donner une réelle estimation de temps. Cependant, ce kyste sera reconnaissable très facilement lors d’une radiographie panoramique. Il vous faudra, dans ce cas préciser à votre spécialiste dentaire que vous avez subit une greffe osseuse dentaire et celui-ci vous orientera vers un traitement spécifique.

opération dentaire

Le tarif et le remboursement de la greffe osseuse dentaire

Le prix d’une greffe osseuse est à ajouter au tarif de la pose d’un implant. Cependant, ce coût fluctue énormément selon la nature exacte de l’opération et de l’établissement où se réalise l’opération. Cet acte chirurgical n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale mais il est possible que certaines mutuelles et complémentaires de santé puissent vous rembourser le coût de l’opération. Pour la greffe osseuse dentaire il faut compte en moyenne entre 500 et 1500 euros mais rajouter à ce prix le coût de la pose de l’implant. Le total peut rapidement s’élever entre 1400 et 2000 euros mais là encore cela dépend énormément. Nous vous conseillons de demander un devis à plusieurs spécialistes pour pouvoir faire votre choix.

Pour conclure, la greffe osseuse dentaire est une opération assez lourde avec un temps de cicatrisation assez long pouvant s’étaler sur de nombreux mois. Cette intervention se réalise généralement en amont d’une opération de pose d’implant et a pour but d’augmenter la masse osseuse pour accueillir convenablement l’implant nécessaire. Il existe certains risques associés à cette procédure et, même si la douleur est un phénomène normal après une telle opération, son intensité doit se réduire dans la semaine suivant l’intervention. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra prévenir en urgence votre praticien car cela peut être le signe d’une complication à court terme comme une infection du sinus. Enfin, la greffe osseuse dentaire n’est pas remboursée par la sécurité sociale et son prix varie énormément. Nous vous conseillons de démarcher plusieurs chirurgiens pour trouver un tarif et une qualité qui vous convient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page