Le tartre est un gisement minéral de couleur plutôt jaunâtre ou brune, qui a des conséquences immédiates (esthétiques), mais aussi sur le long terme (en conduisant notamment à une parodontite). Se déposant sur toute la surface de vos dents, il va les colorer jusqu’à atteindre une couleur brun foncé qui peut vous faire perdre toute confiance en vous. Souvent lié à notre hygiène bucco-dentaire, il peut être provoqué par un autre problème dentaire (comme une carie). Heureusement, il est assez facile à traiter, que cela soit chez le dentiste (avec un bon détartrage), ou à la maison (grâce à des remèdes 100 % naturels).

Dans cet article, on vous dit tout sur la façon et les raisons pour lesquelles peut se former le tartre dentaire, mais aussi les conditions aggravantes. On vous expliquera également comment le combattre, et les bons gestes à adopter au quotidien pour éviter qu’il ne se forme.

Le tartre : c’est quoi ?

Le tartre est le résultat d’un processus de calcification de votre plaque dentaire, qui résulte elle-même de l’accumulation de dépôts alimentaire sur vos dents. Ces résidus vont rapidement se transformer en un nid à bactéries, recourant rapidement toute la surface de vos dents (s’il n’est pas éliminé par un bon brossage de vos dents).

Activé par les protéines qui sont naturellement contenues dans notre salive, le tartre va former une pellicule jaune ou brune sur nos dents. En évoluant, elle peut s’étendre jusque sous votre gencive, et engendrer des troubles dentaires beaucoup plus graves, notamment la parodontite.

Les différents types de tartre

Il existe principalement deux types de tartre :

  • le tartre supra-gingival : qui est généralement plus visible (puisqu’il se trouve sur la dent, et plus spécifiquement en bordure du collet) et aura une couleur blanchatre;
  • le tartre sous-gingival : qui se trouve sous la gencive (et n’est donc pas toujours visible à l’oeil nu). Le tartre sous-gingival a également la spécificité d’adhérer au cément de la surface radiculaire de la dent). Il va prendre une couleur brune foncée au fil du temps (et en particulier au contact de certains aliments, comme le café, et de tabac).

Comment se débarrasser du tartre?

Le tartre sous-gingival est plus problématique que le tartre qui se trouve sous la dent et sera généralement plus difficile à enlever. La couleur brune indique d’ailleurs qu’il a atteint un stade plus avancé, puisqu’elle provient des produits de la dégradation du sang. Il doit être pris très au sérieux car il risque de devenir pathogènes, et d’évoluer en parodontites (en raison du développement des bactéries.

Quelle est la différence entre le tartre et la plaque dentaire ?

Beaucoup de personnes confondent encore la plaque dentaire du tartre dentaire. Pour bien faire la différence il faut retenir que :

  • la plaque dentaire résulte de l’accumulation de résidus alimentaires (et donc de bactéries) sur vos dents et le bord de vos gencives. Elle représente un risque pour votre santé dentaire puisqu’elle favorise le développement de caries et peut dégénérer en parodontite. Pour l’éliminer, il suffit le plus souvent de bien vous brosser les dents (en utilisant en plus un fil dentaire). Si elle n’est pas traitée à temps (et régulièrement) elle va durcir et se transformer en…
  • tartre dentaire : qui n’est donc que la suite logique de la plaque dentaire, qui s’est développée et a durcit, formant un dépôt plutôt jaunatre. Le tartre ne va quant à lui pas se contenter de la surface de vos dents, mais va s’étendre à vos gencives, mais aussi à l’arrière de vos dents antérieures du bas (car on oublie souvent de les brosser).

Différence entre plaque et tartre dentaire

Le problème du tartre dentaire est que, contrairement à la plaque, il ne suffira pas de bien vous brosser les dents pour le retirer (puisqu’il est plus dur). Vous aurez donc besoin de vous rendre chez votre dentiste. La meilleure façon de le traiter est donc de prévenir sa formation en évitant que la plaque ne se transforme en tartre.

Les causes du tartre

Au delà d’une mauvaise hygiène dentaire (qui va contribuer à la formation de la plaque bactérienne), il existe d’autres causes expliquant l’apparition de tartre sur vos dents et vos gencives, notamment :

  • une alimentation trop sucrée, trop acide, et composée d’aliments raffinés (qui contiennent beaucoup de colorants), mais aussi de mauvaises graisses. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est conseillé de manger des fruits et des légumes crus pour éviter le tartre dentaire ;
  • la consommation de café, de thé (principalement noir) et le fait de fumer.

Comment se forme le tartre ?

Outre la mauvaise hygiène bucco-dentaire et votre alimentation, certains facteurs peuvent également expliquer pourquoi le tartre dentaire se développe plus chez certaines personnes.

Le tartre

Cela peut paraître logique, mais le tartre dentaire… appelle le tartre dentaire. Si vous êtes plus sujet à ce type de problème, vous risquez de développer en conséquence de la plaque dentaire, qui se transformera ensuite en tartre, etc. C’est ce que l’on appelle un cercle vicieux.

La salive

Certains facteurs biologiques peuvent également avoir une incidence sur la formation de tartre, notamment la composition de votre salive (selon les variations de ph, le pouvoir tampon…)

Les minéraux que l’on retrouve le plus dans le tartre dentaire sont notamment le calcium et le magnésium qui proviennent de nos glandes salivaires. Cela explique d’ailleurs que les dents es plus touchées par le tartre dentaire soient les incisives inférieures, qui se trouvent juste à côté des canaux extérieurs de salive sortant de la glande submandibulaire.

L’émail et la dentition

Plus votre émail est faible et vos dents mal positionnées (notamment si vous souffrez de bruxisme ou d’une mauvaise occlusion dentaire), plus vous aurez de chance de développer du tartre. Vous n’aurez alors pas d’autre choix que de vous montrer encore plus vigilant, en agissant sur les paramètres que vous pouvez contrôler (comme votre hygiène bucco-dentaire, votre alimentation, etc.)

Le système endocrinien

Certaines maladies peuvent agir sur la formation de tartre, notamment parce qu’elles jouent sur votre système endocrinien. C’est le cas du diabète, notamment, mais aussi de conditions temporaires comme la grossesse, ou la puberté.

Mais aussi

Parmi les autres facteurs aggravant les risques de formation de tartre dentaire, il faut également mentionner :

  • les caries non soignées ;
  • les traitements orthodontiques ;
  • les prothèses dentaires inadaptées ;
  • les problèmes d’occlusions dentaire.
  • certains traitements médicamenteux ;
  • quelques pathologies systémiques ;
  • le stress (qui affecte notre système immunitaire).

Les risques du tartre

Il est très important de prendre au sérieux le tartre dentaire, car au delà des seuls problèmes esthétiques qu’il peut engendrer, il est aussi dangereux pour la santé de vos dents. S’il n’est pas traité dans les temps, le tartre (qui n’est rien d’autres qu’un nid de bactéries), peut engendrer des inflammations de vos gencives, conduire à une gingivite, et à terme, provoquer une maladie parodontale.

Pour rappel, il faut savoir que le tartre (et la plaque dentaire) sont les premiers facteurs provoquant la perte de dents chez les adultes (avant même les caries). Le tartre dentaire peut également être à l’origine d’une mauvaise haleine (en plus d’une dentition jaunatre), ce qui aura nécessairement des répercussions sur votre vie sociale (qu’elle soit privée ou professionnelle).

Comment combattre le tartre dentaire ?

Traiter le tartre et s’en débarrasser commence par une bonne hygiène bucco-dentaire, mais pas que. Voici comment le combattre, aussi bien par vos propres moyens qu’avec l’aide de votre dentiste.

A la maison

Pour vous débarrasser du tartre dentaire, il faut :

  • vous brosser soigneusement les dents au moins deux fois par jour. Utilisez bien un dentifrice contenant du fluor et brossez-vous les dents pendant au minimum deux minutes ;
  • utiliser une brosse à dents aux poils souples ;
  • se servir de fil dentaire quotidiennement (c’est une étape indispensable pour retirer toute trace de tartre sur vos dents) ;
  • faire régulièrement des bains de bouche (au moins deux fois par semaine) ;
  • changer de régime alimentaire pour supprimer les aliments trop gras, sucrés, ou contenant du colorant. Les aliments riches en amidon (comme le pain ou les pâtes) sont également à proscrire. Ou si vous les consommez, il est recommandé de bien vous brosser les dents après (de préférence 30 minutes après votre repas) ;
  • boire de l’eau entre chaque repas (pour supprimer les résidus alimentaires et équilibrer le pH de votre bouche).

Chez le dentiste

Tartre dentaire : pourquoi faut-il le supprimer et quels sont les risques associés.De manière générale, il est recommandé de vous rendre chez le dentiste au moins une à deux fois par an afin qu’il puisse bien contrôler l’état de vos dents et détecter un éventuel problème à temps.

Même si une bonne hygiène dentaire permettra de prévenir le tartre, il est néanmoins nécessaire de vous rendre chez un dentiste pour une séance de détartrage, à l’aide d’outils spécialisés (soit des grattoirs ou les ultrasons, etc.).. C’est le seul moyen de retirer toute trace de plaque dentaire et limiter les risques d’inflammations plus graves (comme la survenue de caries, de gingivites, parodontites, etc.)

En général, vous aurez le droit à deux détartrages par an (remboursés par la sécurité sociale). Pensez donc à compléter l’assurance maladie à laquelle vous avez le droit par une bonne mutuelle santé si vous êtes sujet au tartre dentaire.

Les méthodes naturelles

Il existe plusieurs produits naturels permettant de prévenir ou de combattre le tartre dentaire, dont :

Le bicarbonate de soude

Très utile pour nettoyer les dents, lutter contre le tartre mais aussi l’acidité buccale. il suffit de le mélanger à une cuillère à café de sel dans un verre avec un peu d’eau chaude pour obtenir un bain de bouche très efficace. Vous pouvez également en saupoudrer sur votre brosse à dent, avant d’utiliser du dentifrice. Faites-le le plus doucement possible, pour ne pas rayer votre émail (et pas plus de deux fois par semaine).

Les bains de bouche à l’huile

Les bains de bouche à l’huile (de tournesol, notamment) sont une méthode d’assainissement dentaire qui nous vient d’Inde. Ils permettent également de traiter les problèmes de bouche et de nous débarrasser des toxines en la nettoyant en profondeur. C’est un excellent moyen de traiter une infection buccale ou des gencives, mais aussi de combattre la plaque et le tartre dentaire, ou de redonner leur couleur naturelle à des dents jaunes ou affaiblies.

Pour réaliser un bain de bouche à l’huile, il vous suffit d’utiliser une cuillère à soupe d’huile de sésame ou de tournesol pour faire des gargarismes. Répétez de préférence une à deux fois par semaine.

Le charbon actif

Contrairement à ce que sa couleur noire pourrait laisser croire, le charbon actif est un allié précieux pour nettoyer et blanchir les dents, mais aussi pour prévenir les maladies buccales. Disponible dans les magasins bio et les herboristeries, cette poudre naturelle (car produite à partir de noix de coco ou de bois), saupoudrée sur votre brosse à dents vous permettra de retrouver des dents plus blanches et plus propres.

L’eau oxygénée

L’eau oxygénée permet également de retrouver des dents plus saines et plus blanche. Utilisée une fois par semaine (avec du bicarbonate de soude) sur votre brosse à dent, elle fera des miracles.

Voici une petite vidéo qui explique comment se débarrasser du tartre à a maison

Comment éviter que le tartre dentaire se forme ?

Le tartre dentaire étant indirectement provoqué par une mauvaise hygiène dentaire, il est crucial de retrouver de bons réflexes bucco-dentaires pour en prévenir la formation. Pour prévenir, au lieu de guérir, il faut donc :

  • vous brosser les dents après chaque repas, et au moins pendant deux minutes, en vous concentrant sur toutes les dents et les molaires ;
  • utiliser un dentifrice biologique et naturel pour éviter les substances agressives qui vont modifier le pH naturel de votre bouche ;
  • vous servir de fil dentaire tous les soirs pour retirer tous les résidus de nourriture qui auraient pu rester coincés entre vos dents ;
  • faire des bains de bouche (au thym ou à la menthe, avec de l’eau de mer diluée, etc.) au moins une fois par semaine.

Pour finir, il est toujours recommandé d’aller chez votre dentiste au moins deux fois par an pour faire un détartrage complet et éliminer bien toute trace du tartre dentaire et prévenir le développement de maladies dentaires plus graves.