Soin dentaire

Les aligneurs dentaires représentent-ils un risque pour votre dentition ?

Les aligneurs dentaires ont prouvé leur nécessité, leur praticité et leur efficacité. Le niveau de confort est tel qu’il est décrit par les fabricants. Cependant, ils peuvent présenter des risques pour la dentition. Les experts parlent d’allergie, de dévitalisation ou encore de déchaussement dentaire. En tout cas, s’ils sont bien utilisés, ils ne devraient pas poser problème.

Un risque d’allergie et de sensibilité   

Le premier risque, le seul reconnu par les spécialistes, reste l’allergie à la gouttière transparente. Ces aligneurs dentaires sont conçus avec du plastique. Même s’il est de bonne qualité, doux et fin, et qu’il ne contient pas de BPA, c’est toujours du plastique. Certaines personnes ont une très forte intolérance pour cette matière et ne peuvent pas entrer en contact avec elle. Pour cette catégorie d’individu, porter du plastique pendant 22 heures par jour pendant des mois serait plus que dangereux. D’ailleurs, les premiers signes devraient apparaître les premiers jours : rougeurs, démangeaisons, irritations…

La gouttière amovible est certainement efficace contre le problème dentaire. Le diagnostic et la modélisation ont également réussi. Mais le principal concerné ne pourra pas s’en servir plus longtemps. Le traitement sera aussitôt arrêté dès que le médecin confirme qu’il y a effectivement une sensibilité. Parfois, il peut aussi s’agir d’une mauvaise installation ou d’une utilisation non conforme aux recommandations médicales. Des analyses devraient suffire à déterminer la cause réelle du problème.

 

Un risque de dévitalisation de la dent

La grande majorité des techniques d’alignement dentaire sont très invasives. D’ailleurs, en orthodoxie, toutes les méthodes peuvent être source d’autres maladies. C’est le cas de la dévitalisation dentaire. Les dents peuvent être affaiblies par les bagues, les fils ou encore la gouttière. Ce phénomène se manifeste par la perte progressive de la teinte nacrée ou la couleur naturelle de la dent. Il peut rester silencieux pendant des mois ou faire apparition petit à petit.

Certains parlent même d’une mort lente de la dent : incisive, canine, prémolaire ou molaire. Étant donné le traitement, le patient ne peut discerner ce qui se passe. En fait, les dents vont se mouvoir après chaque réajustement, tous les 3 à 4 semaines environ. Cela peut les déchausser entièrement. Les nerfs et vaisseaux qui l’alimentaient en nutriments et en sang sont bouchés. Elle se meurt donc et perd en couleur.

Un risque de maladie dentaire

Évidemment, cela n’est pas toujours explicité pendant les consultations, examens ou contrôles. Pourtant, une gouttière invisible peut provoquer des pathologies dentaires diverses. Les dents peuvent se déchausser en tout ou partie. Elles peuvent se chevaucher au lieu de s’aligner même si c’est très rare. Le traitement peut être reconduit parce qu’il n’a pas opéré correctement sur certaines personnes. Les autres risques : pression continue sur la gencive, fragilisation de la mâchoire, troubles articulaires, etc.

Bien souvent, les gens ne peuvent plus en mettre parce qu’ils ont ignoré les mesures de sécurité. Les achats sur internet sans analyse ni diagnostic sont proscrits. De même pour les articles faits maison. Vous ne pouvez pas modéliser une gouttière artisanale ni décider d’en changer vous-même. Le suivi médical est indispensable. Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne, mais une consultation physique reste obligatoire.

Un risque d’édentement précoce 

Malheureusement, la technique de la gouttière transparente n’est pas sans faille. Un autre risque est à considérer. Il s’agit de l’édentement précoce. Le patient peut perdre une ou plusieurs dents plus tôt que prévu après le traitement. Cela est dû, par exemple :

  • à la propagation des germes suite à une allergie invisible, et donc à la création de caries ;
  • à un déchaussement dentaire qui peut aussi conduire à un édentement inattendu ;
  • à la fragilisation de la gencive qui peut limiter l’accès aux nutriments essentiels ;
  • au mouvement articulaire qui va faire bouger les dents…

Toutes les raisons sont encore inconnues parce qu’on est à quelques années seulement de la naissance des gouttières amovibles. Pour les éviter, plusieurs précautions sont avancées. Il faut porter correctement son aligneur pendant au moins 20 heures par jour. Il faut toujours se conformer aux recommandations médicales. Il faut également se faire contrôler et changer de dispositif lorsque cela est nécessaire.

Un risque d’accoutumance

Oui, la gouttière amovible peut vous rendre « accro ». La discrétion, la finesse, le confort, la facilité d’utilisation… Tout peut créer une addiction à la gouttière transparente. Ce dernier risque est la garantie première des concepteurs. En effet, ceux qui l’ont utilisé ont obtenu de bons résultats. Raison pour laquelle elle s’est vite démocratisée. Sa publicité est toute faite. On ne fait qu’en parler, on en porte aussi. Les adultes apprécient justement ses qualités parce qu’elles se concilient avec la vie active.

L’accoutumance s’explique également par la durée du traitement. Il est de quelques mois ou de deux ans maximum. Les méthodes conventionnelles offrent une tenue de plusieurs années. Seul véritable souci, les enfants de moins de 07 ans n’ont pas le droit d’en avoir. Cela se comprend puisqu’ils ont encore leurs dents de lait.

Les problèmes orthodontiques et l’aligneur dentaire  

Les gouttières sont recommandées dans le cas d’un chevauchement dentaire important. Il faut passer par d’autres techniques. Si l’écartement dentaire est aussi trop grand, l’aligneur amovible ne peut le corriger. De même en cas de béance ou d’occlusion dentaire. Les problèmes de fermeture ou d’ouverture dentaire ne peuvent être résolus avec des gouttières invisibles. La méthode montre là ses limites.

Mais c’est encore une des raisons qui font que la consultation et le diagnostic sont indispensables. Ainsi, les aligneurs dentaires sont excellents, mais ne sont pas adaptés à tout le monde. Les risques sont à prendre au sérieux. Si un dentiste, ou si un orthodontiste, vous a refusé le port de cet équipement, n’allez pas en chercher sur internet. Seules les personnes ayant été formées à cette méthode peuvent donner un avis constructif.

Il est également interdit de fabriquer une gouttière faite maison parce qu’il s’agit d’un moyen de médication. Cela ne concerne que l’esthétique pour certains. Mais le danger plane du fait qu’on travaille une des parties les plus importantes du corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page